N'goron : à la sortie du bois sacré

La danse N’goron est pratiquée dans la région Nord de la Côte d’Ivoire par l’ethnie Senoufo. Le N’goron  est aujourd’hui une danse de réjouissance pratiquée pour accueillir des personnalités.

N'goron, danse d'initation

A ses débuts, c’était une danse sacrée, exécutée en clôture de la cérémonie d’initiation des jeunes, qui célèbre le passage de l’enfance à l’âge adulte.

Portant une calebasse sur la tête et des lanières de raphias en main, simplement vêtues d’un pagne décoré de cauris et noué autour de la taille, la poitrine découverte, les jeunes filles nouvellement consacrées exécutent des mouvements d’ondulation de la poitrine. Elles sont accompagnées de chants de femmes plus âgées vantant leur beauté. Les rythmes sont marqués par la musique des balafons et de tam-tams.

Les mouvements de n'goron sont très complexes et il faut parfois 6 mois de pratique aux jeunes filles pour les posséder entièrement.

Le rythme du N'goron


 

partition : © Martin le djembefola - licence CC

 

 


 

 

Informations supplémentaires